Assurances

Conditions financières

Au départ de la location, le loueur peut vous demander :

  • Un dépôt de garantie*
  • Une avance sur location*

Le dépôt de garantie est destiné à couvrir les dommages qui peuvent survenir en cours de location et les éventuels compléments de facturation. Il est le plus souvent d'un montant égal à celui de la franchise non-rachetable.

L'avance sur location est destinée à garantir le règlement de la location.

Le fait de présenter une carte bancaire peut dispenser le loueur de vous demander une avance sur location, dans la mesure où il peut, avec votre carte bancaire, faire un contrôle en demandant une autorisation de paiement pour un montant déterminé. Cette demande d’autorisation est un moyen pour lui de vérifier votre solvabilité eu égard à la valeur du véhicule qui vous est confié. Cette opération n’a pas pour effet de prélever le montant indiqué sur votre compte. Toutefois, le plafond de dépenses accordé par votre banque peut être diminué d’autant.

Au retour du véhicule, le montant définitif de votre location sera établi en tenant compte des différents éléments de celle-ci : prolongation éventuelle de la location, suppléments divers (accessoires et autres services), frais de service pour carburant si vous ne faites pas le plein vous-même, etc.…
 
Documents à fournir
-Pour un particulier : carte de crédit , pièce d'identité, permis de conduire valide, justificatif de domicile de moins de trois mois, deux derniers bulletins de salaire
-Pour une société : bon de commande daté et signé indiquant le(s) conducteur(s) agrée(s), un extrait Kbis de moins de trois mois du locataire, les permis du ou des conducteurs désignés par la société.


Peut-on louer sans carte bancaire ?
La présentation d’une carte de paiement permet d’alléger les opérations administratives préalables à l’ouverture d’un contrat. Ces opérations visent à vérifier : l’identité, le domicile et la solvabilité du futur locataire.

Si vous réservez pour une location à échéance de quelques heures ou de quelques jours, dans une station en ville, il est possible de faire ces vérifications et de louer avec un autre moyen de paiement (espèces ou chèque).

Par contre, si vous vous présentez à un comptoir de location, pour un départ immédiat (dans un aéroport par exemple), vous n’aurez probablement pas sur vous toutes les pièces nécessaires (elles peuvent varier d’un loueur à l’autre) et les vérifications pourront s’avérer impossibles pour des raisons de temps ou d’horaires (exemple : contact téléphonique avec votre banque).

Vous avez pris possession du véhicule
Vous en avez la garde juridique et en êtes responsable jusqu’à la fin de la location.

Vous ne devez pas en permettre l’utilisation par une personne non désignée au contrat de location. Vous prendriez le risque d’avoir à assumer l’intégralité des conséquences financières en cas de vol ou de dommages.

Vous êtes redevable de toute contravention pour non-respect du code de la route de votre fait (par exemple : stationnement, excès de vitesse, …) comme vous le feriez avec votre propre véhicule. Si, en cours de location, vous modifiez la date ou le lieu de restitution du véhicule, n’omettez pas de demander l’accord du loueur (voir conditions générales)

Vérifications et précautions d’usage
Comme pour votre propre véhicule, vous devez :

  • Pour votre sécurité, vérifier la pression des pneumatiques,
  • Contrôler le niveau d’huile moteur
    • Tous les 1000 km pour les voitures,
    • Tous les 500 km pour les véhicules utilitaires.
  • Respecter strictement les voyants d’alerte au tableau de bord
    • Voyant orange : faire contrôler rapidement le véhicule,
    • Voyant rouge : arrêt immédiat.
      Dans ce dernier cas, vous devez aviser le loueur pour décider, d’un commun accord, les conditions de la poursuite de la location

Que faire en cas de panne?
En cas de panne ou autre anomalie/incident technique, vous ne devez pas effectuer de travaux sans l’accord préalable du loueur, mais contacter le loueur et/ou son service Assistance qui vous précisera la meilleure démarche.  

Pourquoi ne pas faire réparer sans l’accord du loueur ?
Les véhicules sont récents, sous garantie constructeur, ils doivent donc être réparés dans le cadre de cette garantie.En cas de réparation urgente et si vous ne pouvez pas contacter le loueur, il est recommandé de vous rendre chez un concessionnaire de la marque du véhicule.

En cas d’accident
Prévenir immédiatement les autorités de police ou de gendarmerie s'il ya des blessés pour faire procéder aux constatations d'usage
Vous devez prévenir le loueur de la survenance du sinistre  au plus tard dans les cinqs jours ouvrables. Vous devez obligatoirement remplir un constat détaillant les circonstances de l’accident, même en l’absence de tiers et le remettre au loueur ; le constat doit etre rédigé lisiblement , et contresigné par le(s) conducteur(s) des véhicules impliqués dans l'accident, avec les coordonnées et signatures des témoins éventuels.

En cas de vol, tentative de vol du véhicule ou dégradation
Vous devez le déclarer aux autorités de police ou de gendarmerie le plus rapidement possible.Vous devez déclarer et  transmettre le dépot de plainte  au loueur au plus tard dans les 48 heures de la constatation des dommages ou de la disparition, et restituer dans le délai le plus bref les documents du véhicule et les clés originales.

Ce qui n'est pas couvert
Le loueur peut demander le paiement de l'intégralité du préjudice qu'il subit dans les cas d'exclusion ou de déchéance de garanties (perte de garanties) limitativement prévus dans le contrat.

1 franchise  peut etre facturée par sinistre , ou pour chacun des chocs sur le véhicule .
Les motifs d’exclusion  sont les suivants :

Pour les dommages :

  • Utilisation du véhicule par une personne non désignée au contrat de location,
  • Accident sans tiers, ou sans tiers identifié,
  • Usage du véhicule dans des pays non autorisés par le loueur,
  • Fausse déclaration sur le contrat de location ou sur le constat amiable,
  • Mauvaise appréciation du gabarit du véhicule (notamment parties hautes),
  • Chocs sous caisse,
  • Dommage volontaire,
  • Erreur de carburant,
  • Utilisation du véhicule loué, notamment pour du transport de voyageurs à titre onéreux, transport de matières dangereuses, course automobile, sans l'âge requis ou sans permis de conduire valide, en état d’alcoolémie ou sous l’influence de substances susceptibles de diminuer les réflexes indispensables à la conduite, etc…


Pour le vol :

Pour un même véhicule, la franchise non-rachetable en cas de vol est souvent supérieure à celle qui est due en cas de dommages. Si le préjudice du loueur est inférieur à celui de la franchise non-rachetable, c’est le montant des dommages, éventuellement majoré de frais d’immobilisation et de dossier qui est du par le locataire. Si le recours peut être exercé contre un tiers responsable et identifié, la franchise sera remboursée par le loueur au prorata de la responsabilité établie à l'encontre du tiers


  • Dépôt de plainte non effectué ou effectué hors délai
  • Non remise des clefs (sauf effraction ou agression).
    La franchise non-rachetable est due par sinistre .

Franchises applicables
Véhicules franchise accident franchise vol depot garantie
TOURISME 5 à 7 places 1000 2000 1000
MINIBUS 9 places 1500 4000 1500
TPMR 5 à 7 places 2000 4000 2000
MINIBUS TPMR 2000 4000 2000
assurance - callengo
   Assistance 24h/24h - 7j/7j
   01 53 26 24 75



 


CALLENGO
Un réseau national de location de véhicules Tourisme - TPMR - Minibus
Siège : SAS 2BR Mobilité 1 rue Paul Henri Spaak Z.A.E Jean Monnet 77240 Vert Saint Denis
Site WEB : http://www.callengo.fr - Email : contact@callengo.fr
SUIVEZ-NOUS